Couvrez vos mises avec le couplé gagnant/placé : 3 stratégies simples

Que ce soit pour notre maison, notre vie, notre voiture ou notre santé, nous dépensons chaque année des milliards d’euros en assurances en tout genre en espérant ne jamais en avoir besoin un jour. 

Pour la grande des turfistes, cette assurance, c’est le Jeu Simple Placé, utilisé souvent (à tort…) comme un jeu de couverture.

Cette recherche de sécurité est humaine.

Le fait de sécuriser son pari (un simple gagnant, un couplé ou un tiercé ou autre chose) par un jeu simple placé qui nous “couvre” reste et restera une énorme erreur des turfistes qui ne comprennent pas bien les limites de ce pari perdant.

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi vous perdez votre temps et votre argent avec le Jeu Simple Gagnant/Placé.

Ensuite, je vous proposerai trois stratégies intelligentes pour couvrir vos jeux grâce au Couplé Gagnant.

On y va tout de suite…

1 – Le Problème Majeur du Jeu Simple Gagnant/Placé

Le turfiste qui mise en Simple Gagnant/Placé “pour se couvrir” n’est pas dans un esprit de gagner quelque chose mais, de ne pas perdre quelque chose (en tout cas c’est ce qu’il croit).

Entre les deux états d’esprit le fossé est énorme croyez-le ou non.

Prenons un exemple concret : 

Admettons, vous avez repéré un cheval qui vous plaît (après avoir fait le papier).

Vous décidez (comme beaucoup de turfistes) de le jouer en Simple Gagnant/Placé.

Selon vous et votre papier, s’il ne gagne pas, votre cheval a de bonnes chances d’arriver placé dans cette course.

Si votre papier est bien fait, c’est assez logique de réfléchir comme ça. Et dans l’absolu, je ne peux que vous donner raison.

Pourtant, je vais vous démontrer pourquoi vous continuerez à perdre avec cette approche.

Situation n°1 : Votre cheval gagne à 10,2/1 et 3,1/1 placé

Si vous aviez parié 20 euros en Simple Gagnant/Placé (10 euros chacun), vous auriez touché 133 euros de gains.

Soit 113 euros de bénéfices. 

Si vous aviez parié vos 20 euros seulement en Simple Gagnant, vous auriez touché 204 euros.

Soit un profit de 184 euros net. 

Nous sommes d’accord sur cette conclusion simple : votre jeu Simple Placé vous a fait perdre 51 euros.

Situation n°2 : Votre cheval arrive quatrième ou pire

Vous perdez vos 20 euros. C’est ce qu’il y a de pire évidemment. Et pour rentabiliser ce genre de pari, je vous souhaite bon courage…

Situation n°3 : Votre cheval arrive second ou troisième et paye donc 3,1/1 placé

Vous faites un bénéfice de 11 euros. 

À première vue, ça vous semble pas trop mal non ?

Mais comme tout turfiste, ce que vous voulez c’est que votre cheval gagne ! Donc votre résultat, malgré votre maigre bénéfice, n’est pas à la hauteur de vos attentes.

Et ne sous-estimez pas cet aspect des courses et de la psychologie.

Dîtes-vous une chose : vous ne serez JAMAIS satisfait d’un pari placé, à moins de parier de très grosses sommes sur des courses avec beaucoup d’enjeux et surtout en ayant un capital et un mental d’acier.

(perdre 1000 ou 1500 euros en trois minutes au jeu simple placé… faut pouvoir l’encaisser…)

Est-ce que pour autant vous devez arrêter de jouer la “sécurité” en couvrant votre jeu Simple Gagnant ?

Pas du tout.

Et nous allons voir ici trois stratégies à appliquer où le Couplé Gagnant peut devenir votre jeu de couverture et être rentable.

2 – Stratégie n°1 : Le Couplé Gagnant avec le Favori en Base

Imaginez : 

Vous faites le papier et un cheval vous tape à l’oeil.

Vous le voyez bien faire dans la course (il aime le terrain, la distance, il a un bon engagement, une bonne forme, bref, ce que vous voulez).

Ce cheval est à 4/1 ou plus mais, vous craignez le favori et seulement le favori qui a l’air assez solide quand même.

Au lieu de parier 20 euros en Simple Gagnant/Placé sur votre cheval, pariez 20 euros gagnant et 20 euros en Couplé Gagnant avec le favori. 

Au moment où j’écris ces lignes, dans la réunion de Borély le 15 octobre 2020, le 10 Gélinda a gagné sa course devant la favorite le 9 Grâce de Crépin. 

Regardons plus en détail : 

20 euros sur Gélinda à 4,5/1 sur le PMU Point de Vente vous rapporte 90 euros.

Et plus, les 20 euros du Couplé Gagnant 10-9 à 6,1 euros vous rapportent 122 euros. Soit presque quatre fois plus que le rapport placé de Gélinda

Vous touchiez donc 212 euros.

Bénéfice net : 172 euros.

Si Gélinda était arrivée seconde et la favorite première ?

Vous touchiez le rapport du Couplé Gagnant soit 6,10/1 et 122 euros de gains.

Bénéfice net : 82 euros.

Si Gélinda était arrivée troisième et la favorite première ? Vous auriez touché le rapport placé uniquement. Sans pouvoir rembourser vos 40 euros de mises initiales.

Perte de 6 euros.

Et si vous aviez vos 40 euros uniquement en Simple Gagnant sur Gélinda ? Vous auriez touché 180 euros.

Bénéfice net : 140 euros.

Mais quand vous craignez le favori, c’est carrément dangereux de s’en séparer.

Des exemples comme ça ? 

Il y en a tous les jours évidemment.

Réfléchissez bien à ce type de couverture avec le Couplé Gagnant.

(À condition bien sûr de ne pas jouer dans n’importe quelle course.)

Soyez scrupuleux dans vos choix.

3 – Stratégie n°2 : Le Couplé Gagnant avec un Grandissime Favori

Dans cette stratégie, vous allez devoir jouer autrement que tout ce que vous avez appris jusqu’ici.

Personne en France ne parle de cette approche alors qu’elle a été utilisée par de grands du turf anglo-saxon comme Nick Mordin pour ne citer que lui.

Repérez des courses entre 5 et 7 partants.

Dans cette course, le favori est vraiment au-dessus du lot et il est très appuyé par les parieurs (forcément).

Au point que sa cote avoisine le 2/1 ou moins. 

En Simple Gagnant c’est injouable.

Les deuxième et troisième favoris de la course vous semblent peu fiables et pas dans une bonne configuration. Clairement, ils ne méritent pas leur cote. 

L’un des outsiders vous semble en bonne forme et pourtant complètement délaissé par les turfistes.

Ça sent la bonne course pour lui mais, pas au point de battre le favori.

La solution ?

Faites un Couplé Ordre Favori/Votre outsider dans les deux ordres.

Pourquoi faire ça ?

Simple : L’immense majorité des Couplés Ordre seront composés du Favori en tête et du second ou troisième favori.

Le Favori a de grandes chances de gagner la course donc l’exclure de votre pari est assez risqué.

Mais, votre outsider peut finir second du grand favori.

Et là, votre Simple Placé sera payé 1,1/1 ou 1,2/1 tout au plus. Vous perdez clairement de l’argent…

Alors qu’avec un Couplé Ordre Favori/Outsider dans les deux ordres, vous équilibrez votre risque.

Le favori est présent dans votre ticket et la présence d’un cheval délaissé augmentera significativement votre rentabilité.

En étant discipliné et intelligent avec cette stratégie, vous pourrez atteindre des rendements assez hallucinants par rapport au faible nombre de partants de ces courses et par rapport à la cote injouable du favori.

Ne négligez pas cette stratégie, elle est surpuissante !

Faites le test sur plusieurs courses et surtout soyez patient…

4 – Stratégie n°3 : Le Couplé Gagnant dans une Course Ouverte

Vous analysez une course dans laquelle le favori semble faible et largement battable.

Parmi les chevaux qui suivent le favori (du second au quatrième favori) sélectionnez celui qui à vos yeux a de bonnes chances de battre ce faible favori.

D’autres chevaux avec de belles cotes semblent également en mesure de prendre une bonne place voire de gagner la course.

Bref, c’est assez ouvert.

Divisez votre mise en deux :

  • La première moitié ira en Simple Gagnant sur votre premier choix, le choix qui vous semble le plus solide pour battre le favori.
  • Vous miserez l’autre moitié sur plusieurs Couplés Gagnant avec votre cheval en base puis les autres chevaux qui peuvent prétendre aux trois premières places.

Avec cette stratégie, il est indispensable que le favori de la course soit faible.

Si votre base ne gagne pas la course mais qu’il arrive deuxième, vous avez de bonnes chances de prendre un beau Couplé Gagnant grâce aux autres chevaux dangereux pour les premières places.

Cette stratégie suppose donc que le favori ne soit pas un vrai favori et qu’il ne fasse pas l’arrivée.

Par exemple :

  • un trotteur peu fiable avec beaucoup de DAI dans sa musique
  • un galopeur qui n’a jamais couru sur la distance ou sur le terrain du jour
  • un sauteur qui n’a jamais couru à Auteuil
  • ou même un cheval qui n’a jamais gagné dans la catégorie du jour
  • ou d’autres critères de vos choix

Le Couplé Gagnant peut être un jeu de couverture particulièrement intéressant si vous savez choisir les bonnes courses et surtout les bonnes configurations.

Ne prenez pas ces stratégies pour ce qu’elles ne sont pas, c’est-à-dire des certitudes ou des modèles d’investissements sur 15 ans…

Tout système et toute stratégie a ses propres failles et ses limites.

Et la plupart du temps, ces limites viennent de nous et de notre incapacité à ne pas appliquer les choses régulièrement ou à l’inverse, ne pas s’arrêter à temps…

Il vous manque peut-être du temps ou de l’expérience pour choisir les meilleurs chevaux de la journée.

Je sélectionne chaque jour entre 2 et 4 chevaux à jouer en simple placé, gagnant et report.

C’est réservé uniquement à mes contacts privés :