Le Tocard Gagnant : Comment le choisir ?

Dans cet article, je vais vous dévoiler un angle d’attaque redoutable pour trouver de bons tocards aux courses au PMU.

Ce qui va suivre ne s’adresse pas forcément aux débutants ou plutôt à ceux qui croient aux gains faciles et rapides. Trouver de bons tocards demande de la patience et de la résilience.

Certains turfistes expérimentés ne jurent que par cette méthode de sélection.

N’oubliez pas qu’en tant que turfiste la valeur et les gains que vous prendrez ne résident pas dans l’identification des gagnants probables, mais dans l’évaluation des tocards délaissés par les autres turfistes alors qu’ils ne devraient pas l’être.

La différence est fondamentale.

1 – Pourquoi Chercher Un Bon Tocard Gagnant ?

Un petit rappel essentiel, pour qu’on se comprenne bien sur la notion de Tocard.

Lorsque vous pariez sur les tocards, vous allez presque toujours choisir des chevaux qui :

  • ne sont pas les plus rapides
  • ne proviennent pas des meilleurs élevages
  • n’appartiennent pas aux chevaux qui ont le plus de classe
  • ne sont pas les plus beaux chevaux du rond de présentation
  • ne sont pas entraînés par les meilleurs entraîneurs

Les chevaux de courses, les plus rapides, avec le plus de classe, issus des meilleurs élevages et des meilleurs entraîneurs, seront naturellement les préférés de la masse des turfistes et des experts.

Et c’est complètement normal j’ai envie de dire.

Ces sont ce chevaux qui vont probablement gagner la course.

Donc tout le monde les parie, pour au final se partager les miettes à 1,5 ou 2,2/1. Quand ça passe…

La rentabilité sur ces chevaux évidents n’est pas possible.

Comprenez-le bien une bonne fois pour toute.

C’est pourquoi vous devez vous pencher sur les bonnes valeurs délaissées par les turfistes, c’est-à-dire les bons tocards de la course.

Alors je sais bien… vous entendez partout que les tocards ne sont pas rentables.

Et c’est en partie vrai.

D’une manière générale, si vous misez sur les tocards, vous perdrez bien plus d’argent qu’en misant sur les deux ou trois premiers favoris.

Au jeu Simple Gagnant, mais aussi et surtout au jeu Simple Placé.

En fait, si vous ne voulez pas vous embêter avec les analyses et les performances des chevaux, vous perdrez forcément moins avec les favoris qu’avec les tocards. 

Mais vous perdrez quand même…

Et l’objectif de cet article c’est justement de vous faire prendre un bon tocard injustement délaissé et je vais vous expliquer comment faire concrètement dans les lignes qui vont suivre.

2 – Comment Détecter Un Bon Tocard Gagnant

Voici l’idée de base de cette quête du tocard :

L’idée, c’est de repérer un cheval qui n’a pas bien couru lors de sa dernière course sur une distance plus longue que celle du jour.

Ce que vous allez chercher dans la musique des différents chevaux, c’est un tocard qui a la vitesse et l’endurance nécessaires pour la distance et le terrain du jour, mais qui courait sur trop long la dernière fois.

Vous allez donc regarder sur le site de Geny.com le détail des différentes performances des chevaux.

Vous en avez grosso-modo pour une dizaine de minutes par course.

Par exemple : un cheval qui a bien couru en tête de peloton au moins jusqu’à la distance du jour, avant d’être dépassé par les chevaux qui ont plus de tenue que lui dans les derniers hectomètres.

Imaginez qu’un cheval ait couru sa dernière course sur 2200 mètres.

Il s’est placé en tête ou dans les deux ou trois premiers pendant 1600 mètres.

Mais à partir de cette distance, le cheval a perdu de son action et s’est fait doublé par les chevaux avec plus de tenue que lui.

Il a finit huitième sans ressources. Il lui a manqué le dernier quart de la course.

Si ce cheval retrouve une course sur le mile (1600 mètres) aujourd’hui, vous savez qu’il a bien tenu sa partie sur cette distance.

C’est donc un cheval en forme malgré la décevante huitième place la dernière fois.

Si en plus, il a déjà prouvé qu’il pouvait gagner ou se placer dans les trois premiers sur cette distance, vous tenez une bon tocard

…à condition que tous les turfistes ne voient pas les mêmes choses que vous, auquel cas il sera parmi les favoris et donc bien moins intéressant.

Parfois, les chevaux n’ont tout simplement pas l’endurance nécessaire finir les trois cents ou cinq cents derniers mètres.

Parfois, ça peut se jouer à la centaine de mètres en trop.

Quelle que soit les raisons de son dernier échec, ce qui compte c’est de savoir détecter ces chevaux qui reviennent sur une distance qu’ils apprécient alors qu’il ont montré leurs limites sur plus long juste avant.

Attention : cette approche n’a rien d’une certitude – et vous le savez j’espère, sur un hippodrome absolument rien ne peut être garantie.

N’hésitez pas à sélectionner soigneusement vos chevaux en écartant les chevaux douteux dans leur forme.

Si vous êtes un peu perdu parmi toutes les données (et je peux le comprendre !), je vais vous donner une stratégie simple et facile à suivre pour jouer ces tocards en Couplé Gagnant-Placé avec les Bons Favoris.

C’est une stratégie parmi d’autres… Vous pouvez les jouer en Simple Gagnant, en Tiercé, Trio ou multi.

C’est vous qui décidez, toujours. Allons-y !

3 – Le Couplé Gagnant Placé : La Stratégie De Base Tocard Gagnant/Bon Favori

Le retour sur la distance de prédilection est bon un angle d’attaque pour jouer au Couplé Gagnant Placé avec les bons tocards. 

Ce que je vous donne ici, servez-vous en à bon escient.

En étant modéré dans vos mises et votre fréquence de jeu.

Le problème, comme dans tout système de jeu, c’est de se perdre dans de trop nombreux paris. Nous avons tendance à en faire trop, à voir tout le temps de bons chevaux, de belles opportunités partout.

Comme je disais à un ami qui n’y connait rien en paris hippiques :

Les Courses hippiques, tu en as 365 jours par an, dimanche et jours fériés. Entre 11h.00 et 23h.00 voire plus. Les opportunités sont partout ! Et c’est surtout pour ça que la plupart des gens perdent. Il ne savent pas s’arrêter.

Donc, soyez pertinents et sachez vous arrêter quand il faut.

Même si vous avez gagné à midi et qu’il reste toute une après-midi de courses !

Allons-y pour la stratégie du Couplé Gagnant-Placé

A – Le Choix du ou des Tocard(s) Gagnant(s)

  1. Repérez un cheval doit avoir couru au moins deux fois les deux derniers mois
  2. Ce cheval doit avoir été non placé (4e ou pire) lors de sa dernière course.
  3. Lors de sa dernière course sa cote était de 20/1 ou moins.
  4. Ce cheval doit répondre aux critères du retour sur une distance plus courte qui lui convient.

B – Le Choix du ou des Bon(s) Favori(s)

  1. Considérez les chevaux uniquement avec une cote entre 3 et 6/1.
  2. Considérez uniquement les chevaux avec une réussite d’au moins 20% en Gagnant et au moins 50% en Placé.
  3. Lors de ses deux dernières courses, le cheval doit avoir fini près du gagnant : 5 longueurs ou moins pour les galopeurs et moins d’une seconde pour les trotteurs. Si le cheval a gagné l’une de ses deux dernière courses, c’est suffisant pour qu’il soit qualifié.
  4. Ce cheval doit avoir couru sa dernière course à 21 jours maximum.

Vous pouvez jouer ces chevaux en Couplé Gagnant Placé avec cette stratégie.

Si vous avez plusieurs tocards, n’hésitez pas à faire plusieurs couplés comme ceci : 

  • 1 Couplé Gagnant Placé avec uniquement les tocards
  • 1 Couplé Gagnant Placé avec Votre Favori en Base et les tocards en champ réduit
  • 1 Couplé Gagnant Placé avec l’un des tocards en base et puis votre favori et les autres tocards en champ réduit.

Je me répète, soyez exigeant dans vos prises de paris et dans le choix de vos chevaux.

Notez aussi que ces chevaux sont d’excellents candidats pour les reports au Jeu Simple Gagnant.

Vous pouvez appliquer cette stratégie de report si vous le désirez.

La patience et l’intelligence de jeu resteront vos meilleures alliées.


Cette approche des tocards aux courses hippiques est particulièrement intelligente et logique.

En effet, l’entraîneur décide de faire courir son cheval sur une distance où il sait qu’il peut maintenir son rythme le plus longtemps possible.

Et vous pouvez supposer qu’un entraineur a fait courir son cheval sur plus long pour le faire monter en puissance et être au top lors de sa prochaine course.

L’entraîneur Guillaume Macaire a dit à propos des courses d’obstacles :

Le cheval qui gagne la course est celui qui est le moins fatigué au poteau.

Guillaume Macaire

C’est vrai pour l’obstacles mais aussi pour les autres disciplines.

Gardez à l’esprit qu’il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un cheval peut se faire dépasser dans la ligne droite.

Même sur sa distance de prédilection, votre tocard a peut-être suivi un cheval avec un rythme trop rapide pour lui, et il s’est trop vite fatigué.

Aux courses, les aléas sont tellement nombreux qu’il n’existe aucune formule magique et vous le savez.

Mais vous pouvez jouer avec intelligence, en laissant le hasard faire son œuvre.

Avec cette approche vous allez trouver de véritables talents cachés, avec de bonnes cotes, car les turfistes dans leur ensemble n’auront pas fait confiance en ces chevaux, ou du moins pas assez. 

Mais n’oubliez pas que les turfistes ont et auront raison environ 1 course sur 3. Ce sont les statistiques du favori sur le long terme.

C’est pour cette raison que le Couplé Gagnant Placé, avec un favori bien choisi et un bon tocard bien sélectionné vous offrira pas mal de gains…

A vous de jouer !

Il vous manque peut-être du temps ou de l’expérience pour choisir les meilleurs chevaux de la journée.

Je sélectionne chaque jour entre 2 et 4 chevaux à jouer en simple placé, gagnant et report.

C’est réservé uniquement à mes contacts privés :